Aller au contenu principal

L’Iran débute l’enrichissement d’uranium à 20%, la France et les Etats-Unis prêtes à des sanctions

février 9, 2010

L’Iran a lancé, mardi 9 février, la production d’uranium hautement enrichi  » à 20% sur une cascade (de centrifugeuses) séparée de l’usine de Natanz », a déclaré le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique. Ali Akbar Salehi a précisé que ces 164 centrifugeuses, « plus à l’échelle d’un laboratoire » que d’une usine, produiraient « 3 à 5 kilos d’uranium enrichi à 20% par mois, le double de nos besoins ».

La décision de lancer le processus a été notifiée à l’Agence international de l’énergie atomique, dont une équipe d’inspecteurs était présente à l’usine de Natanz. Les inspecteurs de l’AIEA suivent ce processus sur place et devraient rendre compte de leur mission lors de la réunion ordinaire de printemps du conseil des gouverneurs, du 1er au 5 mars.

Les grandes puissances soupçonnent le régime de Téhéran de vouloir se doter de l’arme nucléaire sous couvert d’un programme nucléaire civil. Les États-Unis espèrent profiter du fait que la France assurera en février la présidence du Conseil de sécurité pour présenter une résolution aux Nations unies. Le ministre français de la Défense Hervé Morin et son homologue américain Robert Gates ont mis en avant leur unité, notamment sur la mise en place de nouvelles sanctions contre la République islamique.

Téhéran affirme avoir lancé la production en raison du blocage des discussions avec le groupe des Six (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne) sur la fourniture à l’Iran du combustible, dont il dit avoir besoin pour son réacteur de recherche médicale. Déjà soumis à trois trains de sanctions de l’ONU pour son refus de suspendre l’enrichissement, l’Iran a rejeté en novembre une proposition sur l’envoi, en une seule livraison, de la plus grande partie de son stock en Russie et en France pour y être transformé en combustible. Téhéran avait ensuite donné jusqu’à fin janvier aux Six pour accepter de lui livrer du combustible à ses conditions : un échange simultané et par petites quantités successives.

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :